Aigle boucle l'exercice 2019 avec un résulat satisfaisant


 

Communiqué de presse

 

Aigle,  13 mai 2020

 

Aigle boucle l’exercice 2019 avec un résultat satisfaisant

 

Les comptes annuels de la ville d’Aigle affichent un résultat satisfaisant qui présente un excédent de recettes de Frs 14'130.-. L’année 2019 est le 15e exercice à clôturer de manière positive, sur un ensemble de dépenses atteignant 50.8 millions.

 

La Ville enregistre, après déduction des imputations internes, amortissements et attribution aux fonds de réserve, une légère augmentation de ses recettes effectives d’environ 4.07 %, soit 1, 8 million, par rapport au budget 2019. On note également une très faible augmentation des dépenses par rapport au budget, d’environ 0.2 %, soit Frs 81'833.-.

La marge d’autofinancement s’apprécie favorablement pour cet exercice : elle se monte à 5,4 millions et est  supérieure à ce qui était prévu (3,6 millions au budget 2019). Néanmoins, il faut tenir compte de l’augmentation des amortissements obligatoires votés par le Conseil communal ainsi que de la diminution des recettes provenant des personnes morales suite à l’introduction de la RIEIII. Le plafond d’endettement, fixé à 100 millions en début de législature, reste inchangé.  

La dette brute s’élève à  67,2 millions, ce qui représente Frs 6'583.- par habitant (60.7 millions en 2018, soit Frs 5'999.- par habitant).

Lors de cet exercice, la Ville a pu procéder à des amortissements supplémentaires pour un montant de Frs 407'197.-, notamment dans le domaine des infrastructures sportives, routes et éclairage public ainsi que pour la planification et révision de son PGA (Plan générale d’affectation).

Attribution à une réserve spéciale

En raison de la crise sanitaire du COVID-19, la Municipalité a décidé d’inclure dans les comptes 2019 une réserve spéciale pour faire face à la crise sanitaire et économique causée par la pandémie. Dotée d’un montant de Frs 550'000.-, cette réserve représente le 0.5 % du total du bilan de la Commune. Elle permettra d’assumer les coûts directs et indirects dus à cette situation de crise sans précédent. Cela pourrait concerner entre autre les loyers non encaissés, l’achat de masques et de désinfectant, le soutien aux bénévoles, l’aide communale d’urgence et les travaux spéciaux assumés par la Commune. Les attributions seront proposées au moment du bouclement de l’exercice en cours. Cas échéant, ce fonds pourra être maintenu dans la perspective, non souhaitée, d’autres crises à venir.

 

 

Contacts: Frédéric Borloz, syndic, 079 204 43 30, syndic@aigle.ch

.

Imprimer