La Municipalité d’Aigle propose une baisse de l’impôt communal


Communiqué de presse


Aigle, 11 septembre 2019


La Municipalité d’Aigle propose une baisse de l’impôt communal


Par voie de préavis, l’exécutif aiglon présente une réduction du taux d’imposition communal pour les années 2020 et 2021. Le taux passerait de 67.5% à 66%. Cette baisse de 1.5 points compense le transfert au Canton de l’entier des charges des soins à domicile.
La Municipalité d’Aigle a décidé de modifier l’arrêté d’imposition en vigueur pour la législature 2017-2021, qui fixait le taux d’imposition à 67.5%, inchangé depuis la période 2011-2016. Ce changement à la baisse marque la volonté de l’exécutif de compenser le report complet des charges de l’AVASAD (Association Vaudoise d’Aide et de Soins à Domicile) à l’Etat. Une convention dans ce sens avait été conclue entre les Communes et le Canton il y a une année. Elle stipulait que l’Etat acceptait de reprendre la totalité du financement des coûts des soins à domicile, par le truchement d’une augmentation de l’impôt cantonal. En échange de quoi, les Communes s’engageaient de leur côté à répercuter une baisse de 1.5 point de pourcent sur leur coefficient communal à partir de 2020.
C’est la raison pour laquelle, la Municipalité propose par voie de préavis soumis au conseil communal d’établir le coefficient communal à 66.0 % en lieu et place de 67.5 %. Si le conseil communal adopte ce préavis, la baisse d’impôt serait effective du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2021, soit jusqu’à la fin de la présente législature.


Des charges financières maîtrisées
Constatant que les résultats annuels des finances communales sont stables depuis 2012, grâce à une gestion saine et maîtrisée des dépenses courantes, la Municipalité estime qu’il est supportable d’appliquer la bascule répercutant la baisse créée par le transfert de charges au Canton. Dans le District, outre Aigle, Ormont-Dessous et Villeneuve ont également proposé à leur conseil communal d’appliquer cette bascule. Dans le canton, Ecublens, Gland, Payerne, Renens et Yverdon-les-Bains ont également procédé de même.
Avec ce nouveau taux revu à la baisse, Aigle renforce son attractivité fiscale: en tant que chef-lieu, elle affichera le taux le plus attractif du District, tout en restant en dessous de la moyenne cantonale qui se situe à 68.0 %.

Contacts: Frédéric Borloz, syndic, 079 204 43 30, syndic@aigle.ch

Imprimer