Un budget 2019 équilibré


Aigle, 14 novembre 2018

 

Grâce à une bonne anticipation, le budget 2019 reste équilibré

La ville d’Aigle présente un budget 2019 équilibré, car des provisions permettent d’amortir certaines dépenses, en particulier dans le cadre de la mise en place du bus d’agglomération MobiChablais et de l’organisation  de manifestations de portée internationale.  Un léger excédent de charges de 51'550 francs est annoncé  sur un total de 46 millions (46'145'300.-) inscrit au budget. 

La mise en place de MobiChablais, le nouveau bus d’agglomération  qui inclut également les prestations  du Noctibus, représente des charges supplémentaires pour la ville d’Aigle, soit 730'000 francs figurant au budget 2019. Les coûts de lancement sont en partie absorbés par une politique d’anticipation qui a permis de provisionner en conséquence. Ce montant a été indiqué au Conseil communal lors de la validation du rapport préavis du 22 janvier dernier, relatif  à la réponse au postulat de Mme Barbara Devaud concernant le bus communal.

Dans cette même logique d’anticipation, le budget 2019 prévoit de constituer une réserve de 400'000 francs attribuée aux futurs effets des baisses fiscales prévues par la RIE3 qui devraient impacter les finances communales dès  2020-2021. La Municipalité concrétise ainsi ce qu’elle avait annoncé puisqu’il s’agit d’absorber quelque 800'000 francs de baisse de recettes fiscales des entreprises.

Investissements dans la culture et les sports

La ville d’Aigle renforce le financement des événements sportifs et culturels : 230'000 francs figurent au budget 2019. Grâce à des   prélèvements sur fonds de réserve, la participation d’Aigle à des événements de portée internationale n’a par contre aucun impact sur le budget présenté. C’est le cas pour les 80'000 francs provisionnés pour  le Mondial de Bruxelles, le plus grand concours de dégustations de vins au niveau mondial  qui se tiendra en mai 2019 à Aigle ainsi que pour les 150'000 francs réservés pour les championnats du Monde de cyclisme sur route  qui se dérouleront à Aigle et Martigny en 2020. 

Les coûts de la police

Le financement de l’EPOC (Police du Chablais) constitue l’un des gros postes des charges communales : 3,14 millions de francs sont prévus au budget 2019 (contre 3'032 millions au budget 2018). Le budget de la police reste rigoureusement le même, tout en précisant que l’augmentation constatée n’est due qu’à la nouvelle répartition entre les communes de Bex, Ollon et Aigle ; la dernière ayant le plus d’habitants selon les statistiques révisées en 2018.

En conclusion, les gros investissements votés (dont les 4.7 millions pour l’Ancienne Maison de Ville) ont des répercussions sur l’endettement, sans pour autant remettre en cause le plafond d’endettement de 100 millions pour cette législature, grâce à une bonne gestion de la marge d’autofinancement. La Municipalité vérifie à la fin de chaque exercice sa capacité à amortir annuellement sa dette.   

Contacts:

Frédéric Borloz, syndic, 079 204 43 30, syndic@aigle.ch

.