Un budget 2018 équilibré


Communiqué de presse

 

Aigle, 13 novembre 2017

 

Un budget 2018 équilibré

Le budget 2018 soumis à décision du conseil communal est le reflet de la période de forts investissements que connaît la ville d’Aigle. Il présente un léger excédent de charges de 84'100 francs pour un total de recettes attendues de plus de 43.9 millions (Fr. 43 905 900.00.-). 

 

Le projet de budget 2018 prend en compte la perspective d’augmentation de la population et son impact sur les charges et les revenus. En 2017, Aigle observe un développement urbain et immobilier grandissant, ce qui laisse présager une légère augmentation des rentrées fiscales. La Municipalité confirme sa volonté de maintenir un taux d’impôt attractif à 67.5 points (le plus bas du district). Pour assurer les infrastructures correspondantes à la dynamique démographique (8000 habitants en 2007 contre 9’862 habitants en septembre 2017), Aigle doit prévoir des investissements importants, tout en maîtrisant l’évolution des charges. Une fois les amortissements, imputations et virements aux fonds de réserve déduits, celles-ci s’établissent à Fr. 39'695’450.-, soit une augmentation minime de 1.47 % par rapport au budget 2017. L’effort de maîtrise dans les charges se traduit notamment dans le ratio nombre d’habitants par emplois à plein temps du personnel communal: il était de 160.7/EPT en 2014 et a passé à 158.04/EPT en 2017.

Coûts engendrés par la sécurité

Toujours au niveau des charges, la participation aux coûts de fonctionnement de la police du Chablais passe à 3.032 millions (contre 2.9 millions au budget 2017) mais la Municipalité attend les résultats de l’analyse en cours auprès de l’UCV sur les coûts assumés par les communes qui ont choisi les services de la police cantonale et  par celles qui, tout comme Aigle, ont opté pour une police intercommunale. Il semble urgent qu’un rééquilibrage soit effectué entre les communes vaudoises pour supprimer ces disparités de coûts.

Investissements de ville centre

Sur l’année 2018, les investissements sont principalement liés aux bâtiments scolaires et aux infrastructures routières. Le plan d’investissement 2018-2022 prévoit que 17 millions en moyenne seront engagés les trois prochaines années. Pour y faire face, la ville d’Aigle peut s’appuyer sur sa capacité d’autofinancement. Comme par le passé, la Municipalité opérera des choix. On notera que depuis 10 ans la marge d’autofinancement a permis de financer une bonne partie des investissements, avec plus de 5 millions par année en moyenne. En réalisant ces investissements, Aigle entend parvenir à accueillir ses nouveaux habitants tout en mettant à disposition des prestations en adéquation avec son statut de ville-centre.

 

Contacts:

Frédéric Borloz, syndic, 079 204 43 30, syndic@aigle.ch