Fin de collaboration avec les vélos en libre-service PubliBike

À Aigle


Communiqué de presse

Aigle, 19 janvier  2017


Aigle met un terme à sa collaboration avec les vélos en libre-service PubliBike

Après plus de six ans d’exploitation de vélos en libre-service, la ville d’Aigle tire les conséquences d’un bilan peu satisfaisant et met un terme à sa collaboration avec PubliBike : la fin d’exploitation est fixée au 31 janvier 2017. Des mesures compensatoires seront mises en place pour encourager la mobilité douce.

 

La collaboration avec PubliBike se termine pour la ville d’Aigle. La Municipalité a résilié son contrat car le coût et la nature des prestations assurées par PubliBike ne correspondaient pas aux attentes. Depuis son introduction à Aigle et à Monthey en 2010, le réseau des vélos en libre-service  n’a pas réussi à prendre son essor. Malgré l’installation d’une station supplémentaire au camping en 2012 (soit 4 stations à Aigle et 6 à Monthey), le nombre d’utilisateurs a stagné. Pour les usagers, l’accès au service PubliBike a manqué de simplification, notamment en ce qui concerne le système d’achat de cartes d’utilisation. En outre, l’offre de migration vers un système de nouvelle génération proposée par PubliBike n’a pas convaincu la Municipalité. Ayant dressé le même constat, la ville de Monthey a également décidé de mettre un terme à son contrat avec PubliBike dans des délais identiques.

Les utilisateurs fréquents (moins d’une vingtaine à Aigle) seront informés de l’arrêt du réseau directement par PubliBike, qui se charge aussi du remboursement des prix de l’abonnement au pro rata (contact@publibike.ch, tel 0848 09 08 07). Les stations seront ensuite démontées dès le 2 février 2017.

Un catalogue de mesures compensatoires
Les autorités aiglonnes ont décidé de mettre en place différentes  mesures visant à soutenir l’intérêt pour la mobilité douce :

  1. Augmentation de la subvention communale pour l’achat de vélos électriques : elle passe à 30 % du prix d’achat, plafonné à 500 francs (auparavant, la subvention s’élevait à 20 % du prix d’achat  et à 400 francs maximum)
  2. Les utilisateurs fréquents de PubliBike à Aigle auront la possibilité d’obtenir sans frais un vélo ayant fonctionné dans le réseau (jusque-là propriété de la commune)
  3. Trois stations BikeLab, bornes de réparation de vélo, avec un support et outils, seront installées à des emplacements stratégiques au centre-ville, ainsi qu’au CMC, proche des circuits de cyclotourisme
  4. À plus ou moins long terme, une enquête devrait être menée auprès des entreprises aiglonnes situées dans la zone industrielle, afin d’évaluer leurs besoins en matière de soutien à la mobilité douce.

 

Un tout ménage parviendra prochainement aux habitants d’Aigle afin de présenter en détails ces mesures compensatoires dans le but d’encourager l’usage personnel du vélo pour les trajets en ville.

Par ailleurs, la Municipalité se réserve un temps d’observation pour suivre les évolutions des offres de vélos en libre-service, avant de se prononcer sur la reconduction d’une telle prestation en ville d’Aigle.

 

 

Contacts:

Frédéric Borloz, syndic, 079 204 43 30, syndic@aigle.ch

Maude Allora, municipale en charge de la mobilité, 079 542 48 75, maude.allora@aigle.ch

Isabelle Rime, municipale en charge de l’environnement, 079 649 07 37, isabelle.rime@aigle.ch