Budget 2022 sous le signe de la prudence


Communiqué de presse

Aigle, 10 novembre 2021

 

Budget 2022 sous le signe de la prudence

La Municipalité d’Aigle présente un budget 2022 que l’on peut qualifier d’équilibré, avec un léger excédent de charges de Frs 232'150.- sur un total de dépenses de 47,8 millions. L’exécutif mise sur une approche budgétaire réaliste et appelant à la prudence.

 

L’année 2022 s’annonce comme une période de forts investissements destinés à l’accueil des nouveaux résident.e.s et aux prestations attendues de la part d’une ville dont plusieurs quartiers sont en plein développement et qui compte plus de 10'700 habitants (au 30.09.2021). Les projets de construction de nouveaux appartements sont encore nombreux et la perspective d’augmentation de la population a été prise en compte dans l’élaboration du budget 2022. Les incertitudes liées à l’évolution de la pandémie de COVID-19 ne peuvent pas être écartées. C’est la raison pour laquelle une estimation prudente des recettes fiscales a été faite, compte tenu de l’impact durable sur l’économie et sur le financement des collectivités publiques. L’entrée en vigueur de la RFFA (ex-RIE III) en 2020, ainsi que les mesures compensatoires prévues par le Canton et la Confédération en 2022 font aussi partie de cette version réaliste du budget.

Des charges maîtrisées

Les charges effectives (après déduction des amortissements, imputations internes et virements aux fonds de réserve) augmentent d’environ 1,04 % (2.07 % dans le budget précédent), ce qui montre que la Municipalité construit son budget en maîtrisant ses charges courantes d’un total de 43 millions. La participation financière à des entités intercommunales pèse d’un certain poids dans les coûts de fonctionnement, en considérant les augmentations dues notamment au réseau d’accueil d’enfants (+ Frs 409'000.- par rapport au budget 2021), à la Police du Chablais (+ Frs 213'000.- par rapport au budget 2021) et au bus d’agglomération (+ Frs 100'000.- par rapport au budget 2021). Quant à la capacité d’autofinancement, elle devrait passer à 2,8 millions, en augmentation par rapport à 2021 (2,5 millions).

Investissements et nouveau plafond d’endettement

Le budget est construit sur la base d’un plan d’investissements relativement contraignant, dicté par les montants attribués et votés. En 2022, 12,1 millions sont prévus pour les bâtiments (Rénovation de l’Hôtel de Ville, projet de construction de l’Espace Evénements des Glariers), 6,9 millions pour les infrastructures (routes, carrefours, places et ponts), 2,05 millions pour l’urbanisme (aménagements de la Place du Marché, de la Place de la Gare) et 3,4 millions pour diverses interventions (piscine, gestion des parkings, éclairage public, réseau d’eau). Les gros investissements votés ont une incidence sur le plafond d’endettement de la Commune. Pour en déterminer un nouveau, la Municipalité a mandaté une entreprise spécialisée pour la conseiller dans ce processus. Le nouveau plafond d’endettement de 135 millions de francs pour la législature 2021-2026 sera soumis à l’approbation du Conseil communal avant la fin de l’année.

 

Contacts:

Grégory Devaud, syndic, 079 641 64 37, gregory.devaud@aigle.ch

Jean-Luc Duroux, municipal en charge des finances, 079 663 71 67, Jean-Luc.Duroux@aigle.ch

.

Imprimer